Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Célébration de Noël en lien avec le thème d'année.

Proposition de célébration de Noel :

«  Heureux celui qui espère, se refuse à être indifférent et s’engage »

Cette proposition est simple, et évite les déplacements des enfants et tient compte des gestes barrières, vous pouvez l'enrichir, la complèter, l'adapter , elle n'en sera que mieux !

Chant d’entrée : pour entrer dans le silence et te prier.

Pour entrer dans le silence et pour te prier
Pour m'ouvrir à ta présence, en moi tout se tait.

  1-Je me tourne vers Toi, mes yeux sont fermés
Je veux simplement t'offrir ma journée

-2-Je me tourne vers Toi, mes mains sont croisées
Je veux simplement être pardonné.

-3-Je me tourne vers Toi, le cœur bien chargé
Je veux simplement te dire un secret.


-4-Je me tourne vers Toi, je veux contempler
Merci pour tant de beauté.


-5-Je me tourne vers Toi, le livre est posé
Je veux simplement venir t'écouter

-6-Je me tourne vers Toi, tu viens te donner
Je veux simplement un peu mieux t'aimer.

https://www.youtube.com/watch?v=uT6OwurHbjE

Signe de croix

Mot d’accueil :

Dans quelques jours, nous fêterons Noël : la naissance de Jésus. Jésus, parce qu’il est le Fils de Dieu, est notre lumière et il nous donne la force d’espérer. Espérer c’est croire qu’avec Dieu tout est possible !

 

Conte des quatre bougies :

Ce texte peut-être lu par un enseignant. Il peut être aussi divisé en quatre parties et lu par quatre grands.

images (5).jpgQuatre grosses bougies sont allumées autour de la crèche ou placées dans le chœur de manière à être visible par tous (par exemple sur les marches de l’autel) avec une décoration de noël, de fête. Les bougies doivent être placées dans le sens de la longueur.

Devant chaque bougie est placée un écriteau : Paix – Amour-Foi- Espérance.                                                                                                       Une     personne éteindra une bougie à fur et à mesure de la lecture du texte .

Texte :

Ce soir, nos yeux sont fixés sur la lumière de Bethléem.

Alors, permettez-moi, en regardant l'enfant de la crèche, de vous raconter une histoire.

Nous sommes en famille, un soir de Noël. Toute la maisonnée parle et rit pendant qu'un enfant se glisse dans la salle à manger et s'approche de la table décorée. Au milieu des décorations, l'enfant remarque quatre belles bougies dont les flammes brillantes dansent pleines de vie et semblent tenir conversation...

"Moi, je suis la lumière de la paix, dit la première flamme, et je me demande pourquoi je brûle? Qui croit encore en la paix? Regardez ces guerres et les attentats partout... Ces gens innocents qui meurent... Regardez ces violences à l'école... Regardez ces disputes à la maison... Je suis la lumière de la paix et je ne sers à rien! Personne ne désire plus m'accueillir ou me propager..."

En disant ces mots, la première flamme, celle de la paix s'éteignit.

La deuxième flamme prit aussitôt la parole:

"Moi, je suis la lumière de l'amour et je me demande aussi si je vais continuer à brûler. Aujourd'hui, les gens s'enferment et ne pensent qu'à eux... Leur seule lucarne, c'est l'écran de leur téléphone!

Là, ils voient bien qu'il y a plein d'enfants qui souffrent, des personnes agées qui sont seuls; ils voient aussi, d'un oeil distrait, les reportages sur les personnes pauvres ... Ils voient tout cela mais ils restent assis dans leurs fauteuils... Ils ne font rien... Ils ne bougent pas le petit doigt. Et moi, je vis pour être donnée, pour être partagée... Alors à quoi bon vivre, à quoi bon continuer à brûler?"

En disant cela, la deuxième flamme, celle de l'amour s'éteignit.

 

La troisième bougie de Noël prit la parole:

"Moi, je suis la lumière de la foi. Cela fait des années que je dis:"Ayez confiance en Dieu! Il est là avec nous! Il peut nous accompagner, nous épauler, nous porter..."Mais qui croit en ces paroles? Qui a confiance en Dieu? Qui s'appuie sur lui? Je crois que je suis moi aussi inutile... Les gens n'ont plus besoin de moi..." Et la troisième flamme, celle de la foi, s'éteignit.

Il ne restait plus qu'une flamme et l'enfant était devenu triste parce que la belle table de Noël était presque dans l'obscurité.

L'enfant dit à la dernière flamme: "Alors, toi aussi tu vas t'éteindre?"

...........

Seule, mais plus vive que jamais, la quatrième flamme lui répondit:

"Non! Je vais continuer à briller! Toujours! Je suis la lumière de l'espérance... C'est moi qui vous permet de tenir pendant les moments de tristesse, de découragement. Je suis la lumière qui jaillit dans la nuit, dans le doute, dans le froid pour illuminer les terres humaines. Je suis le petit enfant de Bethléem qui sème et qui sème encore, et qui rallume toutes les vies éteintes... Et je serai toujours là!"

L'enfant médita un instant ces paroles... Il comprit que la flamme espérance pouvait redonner vie à toutes les autres flammes. Il prit alors entre ses mains la petite lueur et ralluma bien vite les trois autres mèches: celles de la paix, de l'amour et de la foi. Et toutes ces flammes brillèrent d'un si grand feu qu'elles illuminèrent fortement le coeur de tous les convives! Tous en choeur, ils se mirent debout et chantèrent la gloire de Dieu:

« Gloria in excelsis Deo ! »

Transition : faite par le célébrant ou un enseignant .

ÉVANGILE

« Les bergers découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né » (Lc 2, 15-20)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Lorsque les anges eurent quitté les bergers pour le ciel,
ceux-ci se disaient entre eux :
« Allons jusqu’à Bethléem
pour voir ce qui est arrivé,
l’événement que le Seigneur nous a fait connaître. »
    Ils se hâtèrent d’y aller,
et ils découvrirent Marie et Joseph,
avec le nouveau-né couché dans la mangeoire.
    Après avoir vu,
ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé
au sujet de cet enfant.
    Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient
de ce que leur racontaient les bergers.
    Marie, cependant, retenait tous ces événements
et les méditait dans son cœur.
    Les bergers repartirent ;
ils glorifiaient et louaient Dieu
pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu,
selon ce qui leur avait été annoncé.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

Mot du célébrant :

 Faire le lien entre la naissance de Jésus , l’Espérance, l’amour, la Foi et la paix. Jésus est venu par son incarnation , nous sauver et nous donner l’amour , la Foi et la paix, ainsi nous pouvons rallumer les bougies.

 

Prière pour notre monde :

Proposer à chaque classe de faire une intention de prière sur :

La paix, l’amour, la Foi et l’Espérance et reprendre un refrain entre chaque intention

Finir par un notre Père

Prière

SI NOËL, C'EST LA PAIX:

 Si Noël, c’est la Paix, la Paix doit passer par nos mains. Donne la Paix à ton voisin...

Si Noël, c’est la Lumière, la Lumière doit fleurir en notre vie. Marche vers ton frère pour illuminer ses jours.

Si Noël, c’est la Joie, la Joie doit briller sur nos visages. Souris au monde pour qu'il devienne bonheur.

Si Noël c’est l’Espérance, l'Espérance doit grandir en notre coeur. Sème l'Espérance au creux de chaque homme.

Si Noël c’est l'Amour, nous devons en être les instruments. Porte l'Amour à tous les affamés du monde Noël c'est tout cela, donné au monde par l'Enfant-Jésus. Adorons-le en ce jour de fête.

 

https://www.youtube.com/watch?v=RxtyxlJlRog

Terminer par un chant festif de Noël : il est né le divin enfant , par exemple .

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :